19.05.2021

Une lente reprise se dessine


publikation img

Les temps forts du mois d'avril

Après avoir enregistré la plus forte baisse de l’année 2020 au mois d’avril 2020, avec un recul de 40% par rapport à l’année précédente, le marché publicitaire suisse a commencé à retrouver son dynamisme en avril 2021. Il affichait alors une valeur de 411,6 millions de francs bruts.

Avec une réduction de 5,2% par rapport au mois de mars précédent, une baisse légère, mais habituelle, a pu être observée en avril 2021. Alors que celle-ci s’élevait à 4% en avril 2019, son niveau avait atteint 29,4% en avril 2020 en raison du coronavirus, soit une augmentation de 31,3% par rapport à l’année précédente.

L’examen des différents secteurs laisse de nouveau entrevoir des perspectives positives. A l’exception des secteurs Produits tabagiques ainsi que Digital et ménage, la pression publicitaire est parvenue à se redresser légèrement dans tous les secteurs.

Au total, la pression publicitaire des quatre premiers mois de l’année s’est élevée à 1452,5 millions de francs bruts, soit 9% de moins que la pression publicitaire annuelle de 2020 par rapport à l’année précédente.

Pression publicitaire sur le marché global

Développement de la pression publicitaire au mois d'avril 2021 en millions de francs bruts

publikation img publikation img

La perspective de nouveaux événements suscite un regain d’optimisme

Après plusieurs mois sans événements, l’assouplissement des mesures à venir nourrit tous les espoirs. Ce retour à la normale a notamment permis au secteur Manifestations d’enregistrer une pression publicitaire nettement plus élevée (+87,4%).

La majeure partie concerne les expositions, suivies par les concerts et les spectacles de théâtre. Les événements sportifs, en particulier les matchs de hockey et de football, ont eux aussi affiché une pression publicitaire en forte hausse.

L’assouplissement des mesures de lutte contre le coronavirus s’est également révélé bénéfique pour le secteur Loisirs, gastronomie et tourisme, qui affiche de nouveau une progression de +17,6%.

La plus forte hausse enregistrée revient toutefois au secteur Automobile (+226,6%), qui est parvenu à décrocher deux places dans le top 10 des produits grâce à la Renault ZOE Z.E. et à la nouvelle offre de leasing automobile d’Audi.

Seuls deux secteurs affichent une pression publicitaire plus faible

Alors que le secteur Produits tabagiques a été l’un des rares secteurs à augmenter considérablement sa pression publicitaire en mars, il est également l’un des deux secteurs à avoir réduit sa pression publicitaire en avril (-30,3%).

L’autre secteur à avoir enregistré une baisse de sa pression publicitaire est le secteur Digital et ménage. Ce dernier est toutefois resté quasiment stable par rapport à l’année précédente (-2.6%).

publikation img

Top du mois

Les top annonceurs et les produits et services faisant l'objet du plus grand nombre d'annonces publicitaires (hors promotion de l'assortiment et de l'image) en avril

publikation img

Perspective

Un an après la chute drastique de la pression publicitaire en avril 2020 (-40%), le marché publicitaire suisse semble être parvenu à se redresser progressivement. Cette tendance se confirme dans l’ensemble des groupes de médias, à l’exception des groupes Internet et Cinéma. Le segment Out-of-Home enregistre la plus forte progression (+153%), suivi par la radio (+100%), la télévision (+64%) et la publicité imprimée (+40%). L’assouplissement des mesures liées au coronavirus prévu pour le mois prochain devrait permettre d’apprécier l’évolution de la publicité au cinéma.

Mix de médias

Mix de médias pour le mois d'avril

publikation img
Ce site utilise des cookies pour vous donner une expérience de navigation plus confortable. Plus d'informations
OK