28.01.2019

Tendance du marché publicitaire décembre 2018


publikation img

Les temps forts du mois de décembre

Le dernier mois de l'année se clôture avec 616.7 millions de francs brut. Cela correspond à un recul de -13,7% par rapport au mois précédent. Il est donc évident que novembre demeure, tout comme l'année précédente, le mois de l'année enregistrant le plus grand nombre de campagnes publicitaires. En revanche, en comparaison avec 2017, la pression publicitaire augmente - avec ou sans extension de données (+5.8%, respectivement +1.0%).

Grâce aux extensions de données dans le marketing sur les moteurs de recherche et l'intégration de YouTube, l'année publicitaire 2018 franchit pour la première fois les 7 milliards de francs bruts en marques. Cela correspond sans ajustement à une hausse de 17.7 pour cent par rapport à l'année précédente. La croissance organique corrigée est clairement inférieure à raison de 1.4 pour cent.

Intégration de données: Internet et TV

Depuis janvier 2017, le groupe de médias Internet est présenté, y compris la publicité Search-Desktop. Depuis juillet 2017, Search-Mobile est également intégré dans les statistiques publicitaires de Media Focus. En janvier 2018, Search (Desktop + Mobile) a été intégré en Suisse romande sur la base de dizaines de milliers de termes de recherche français (part de Search YTD: 85% DE/15% FR). Depuis mars 2018, les données YouTube (Display et vidéo) sont également rapportées rétroactivement dans la tendance du marché publicitaire à partir de janvier 2018 (part du mix média YTD 1%).

En outre, à partir de janvier 2018, le groupe de médias TV inclura le sponsoring TV ainsi que les formats publicitaires Pre Split, Post Split, Single Split et Time.


Pression publicitaire sur le marché global

Développement de la pression publicitaire au mois de décembre 2018

publikation img publikation img

Développement de la pression publicitaire au mois de décembre 2018

publikation img

Changements de dernière minute dans le Top 10

L'or, l'argent et le bronze reviennent, comme déjà nettement confirmé, aux branches loisirs, gastronomie & tourisme, services ainsi que finance. Même lorsque la branche finance, après trois mois de pression publicitaire la plus élevée, s'est accordée en décembre un léger répit et s'est retrouvée seulement à la septième place dans le classement mensuel.

Un ou l'autre changement intervient encore en 2018 dans les classements de la septième à la dixième place. Le commerce de détail dépasse la branche produits alimentaires dans la dernière ligne droite avant la fin de l'année, les branches mode & sport renvoient les véhicules à la huitième place et les achats précédant Noël ont catapulté le digital & ménage à la place 9 le plaçant avant les initiatives & campagnes.

Les achats précédant Noël boostent le digital & ménage

Un nouveau smartphone, un ordinateur, un robot culinaire ou une console de jeux - qu'ils soient achetés en ligne ou au magasin - les appareils électroniques auront été placés sous la plupart des sapins de Noël en Suisse, du moins selon l'idée des publicitaires. Le digital et ménage ainsi que les groupes de produits associés comme les produits informatiques, hard- & software enregistrent la plus forte augmentation du pourcentage par rapport à l'année précédente (+30.4%, respectivement +30.9%). Juste derrière suit la branche finance (+25.7%) avec le groupe de produits assurances (+25.5%) et les entreprises de transport ainsi que les campagnes politiques qui affichent une augmentation supérieure à 20 pour cent. Contrairement à 2017, la branche boissons progresse encore nettement en décembre avec +19.5 pour cent par rapport au mois précédent et +17.5 pour cent par rapport au mois de décembre 2017.

La branche Médias se situe en tête de la liste négative

Avec un recul d'environ un cinquième en comparaison avec 2017 (-20.7%), la branche Médias clôture une année faible sur le plan publicitaire. De même, par rapport à l'année précédente, les branches énergie, mode & sport ainsi que les télécommunications connaissent une baisse en pourcentage à deux chiffres. Suivent ensuite les groupes de produits VP (nouveaux) avec un recul de 9.8 pour cent ainsi que les branches cosmétiques et soins du corps (-7.9%) et produits tabagiques (-6.3%). De même, les montres & bijouterie, besoins personnels, la branche véhicules, pharmaceutique & santé diminuent la pression publicitaire. Le recul est toutefois inférieur à cinq pour cent.


Top 10 du mois

Les 10 premiers annonceurs et les produits et services faisant l'objet du plus grand nombre d'annonces publicitaires (hors promotion de l'assortiment et de l'image) en décembre

publikation img

Mix de médias

L'intégration des données de recherche, Desktop (janvier 2017) et Mobile (juillet 2017) dans les statistiques publicitaires de Media Focus a entraîné une augmentation significative de la part Internet dans le mix de médias. Depuis janvier 2018, on recueille également des données de recherche pour la Suisse romande (la recherche étant répartie comme suit: 85% DE/15% FR).

publikation img
Ce site utilise des cookies pour vous donner une expérience de navigation plus confortable. Plus d'informations
OK