18.02.2019

Tendance du marché publicitaire janvier 2019


publikation img

Les temps forts du mois de janvier

Avec une pression publicitaire de 585.3 millions de francs bruts, le mois de janvier annonce une année très prometteuse. Par rapport au même mois de l'année précédente, cela correspond à une augmentation de 13 pour cent. Elle est due, entre autres, à une forte augmentation de la pression publicitaire en début d'année par les secteurs Véhicules et Loisirs, gastronomie et tourisme. En observant le mix de médias, on peut constater que c'est surtout le secteur Search qui en fait toujours plus.

Intégration de données: Internet et TV

Depuis janvier 2017, le groupe de médias Internet est présenté, y compris la publicité Search-Desktop. Depuis juillet 2017, Search-Mobile est également intégré dans les statistiques publicitaires de Media Focus. En janvier 2018, Search (Desktop + Mobile) a été intégré en Suisse romande sur la base de dizaines de milliers de termes de recherche français (part de Search YTD: 85% DE/15% FR). Depuis mars 2018, les données YouTube (Display et vidéo) sont également rapportées rétroactivement dans la tendance du marché publicitaire à partir de janvier 2018 (part du mix média YTD 1%).

En outre, à partir de janvier 2018, le groupe de médias TV inclura le sponsoring TV ainsi que les formats publicitaires Pre Split, Post Split, Single Split et Time.


Pression publicitaire sur le marché global

Développement de la pression publicitaire au mois de janvier 2019

publikation img publikation img

Les cartes sont redistribuées

Par rapport au mois de décembre 2018, deux des trois places des branches les plus actives se retrouvent à nouveau sur le podium. C'est le secteur Loisirs, gastronomie et tourisme qui génère la pression publicitaire la plus importante au mois de janvier. Avec 82 millions de francs bruts et une augmentation de 21.3 pour cent par rapport au mois de janvier 2018, ce secteur se place en tête du classement. En deuxième position, le secteur Services enregistre une pression publicitaire brute de 66 millions de francs. Enfin, on retrouve en troisième position le secteur Véhicules (47 millions de francs bruts), suivi de près par le secteur Finance avec ses 46 millions de francs brut.

Trois secteurs commencent l'année en force

Si l'on observe la pression publicitaire brute par secteur pour le mois de janvier en 2018 et en 2019, un trio sort clairement du lot. En ce début d'année, le secteur des télécommunications présente deux des trois produits faisant l'objet du plus grand nombre d'annonces publicitaires, ce qui se traduit par une forte croissance de 64.6 pour cent par rapport au mois de janvier de l'année précédente. On observe également une augmentation remarquable du groupe de produits Assurances avec +63.8 pour cent par rapport à janvier 2018. Mais l'augmentation la plus impressionnante par rapport à l'année précédente est à noter dans le secteur des produits informatiques, hard- et software (+70.1%).

Les secteurs des médias et de l'énergie continuent à plonger

Après avoir pris la première puis la deuxième place du classement en novembre puis décembre (juste avant Noël), le commerce de détail est retombé de plusieurs places en janvier avec 37 millions de francs bruts. En effet, par rapport au mois de janvier 2018, le commerce de détail enregistre la plus grosse baisse en pourcentage (-15.5%). Toujours par rapport au mois de janvier 2018, les médias ont également perdu beaucoup de terrain, avec un recul de 14.4% et, malgré les initiatives.


Pression publicitaire par secteurs

Pression publicitaire par secteurs comparée à l'année précédente

publikation img

Top 10 du mois

Les 10 premiers annonceurs et les produits et services faisant l'objet du plus grand nombre d'annonces publicitaires (hors promotion de l'assortiment et de l'image) en janvier

publikation img

Mix de médias

L'intégration des données de recherche, Desktop (janvier 2017) et Mobile (juillet 2017) dans les statistiques publicitaires de Media Focus a entraîné une augmentation significative de la part Internet dans le mix de médias. Depuis janvier 2018, on recueille également des données de recherche pour la Suisse romande (la recherche étant répartie comme suit: 85% DE/15% FR).

publikation img
Ce site utilise des cookies pour vous donner une expérience de navigation plus confortable. Plus d'informations
OK