20.08.2019

Tendance du marché publicitaire juillet 2019


publikation img

Les temps forts du mois de juillet

La pression publicitaire brute a atteint en juillet la valeur de 463 millions de francs suisses bruts. Cela représente une augmentation de 1.8 pour cent par rapport au même mois de l'année précédente. La pause estivale est toutefois nettement perceptible: le mois de juillet est, comme ce fut le cas ces deux dernières années, le plus faible de l'année en matière de publicité. Globalement, la pression publicitaire pour l'année à ce jour est légèrement supérieure à la valeur de l'année écoulée (+2.5%).

Pression publicitaire sur le marché global

Développement de la pression publicitaire au mois de juillet 2019

publikation img publikation img

Le classement des secteurs pour l'année à ce jour est reflété dans le comportement publicitaire du mois de juillet. Le leader du palmarès, Loisirs, gastronomie et tourisme a été le plus agressif et a exercé, une fois de plus, la plus forte pression publicitaire brute mensuelle. Cette pression publicitaire du secteur leader est, en pourcentage également, la plus forte au sein du Top dix, avec une augmentation de +15.5% par rapport à juillet dernier. Le secteur occupant la deuxième place accroît lui-aussi sa pression publicitaire en juillet, toujours par rapport au même mois de l'année précédente, de 5.9 pour cent. Le secteur financier, en troisième place, a adopté une position publicitaire plus défensive que juillet dernier, alors que le secteur le suivant dans la liste, Construction, industrie, ameublement, a investi 1.3 pour cent en moins qu'en juillet 2018, ce qui consolide le statu quo sur le podium. Parmi les dernières places de la liste, rien n'a changé par rapport au classement précédent, à deux exceptions près. Le commerce de détail a devancé le secteur automobile et se trouve maintenant sur le qui-vive en cinquième position. En outre, les secteurs Médias et Nettoyage ont échangé leurs places.

Secteur des produits tabagiques: toujours le top relatif avec un flop absolu

Bien que la publicité pour les produits tabagique affronte un vent politique contraire croissant, la pression publicitaire a pu augmenter à nouveau, comme ce fut déjà le cas les deux mois précédents, en comparaison à l'année précédente (+258.2%). En juillet, ce résultat est surtout dû à la Logic Compact E-Zigarette. La deuxième plus forte progression est celle des campagnes politiques, qui ont accru leur pression publicitaire de 43.2 points par rapport à l'année dernière. La troisième augmentation la plus forte de la pression publicitaire a été le fait du secteur Manifestations (+11.9%).

Modifications minimales au sein des secteurs

Par rapport à l'année dernière, 12 des 21 secteurs ont freiné leur pression publicitaire en juillet. Les baisses sont toutefois largement concentrées dans les pourcentages les plus faibles, à un seul chiffre. Ceci explique que, globalement, on a pu constater une faible augmentation. En pourcentage, c'est le secteur de l'énergie qui connu la baisse la plus forte, 38.6 points. En chiffre absolu, il se trouve en outre relégué à l'avant-dernière position.


Pression publicitaire par secteurs

Pression publicitaire par secteurs comparée à l'année précédente

publikation img

Top 10 du mois

Les 10 premiers annonceurs et les produits et services faisant l'objet du plus grand nombre d'annonces publicitaires (hors promotion de l'assortiment et de l'image) en juillet

publikation img

Mix de médias

L'intégration des données de recherche, Desktop (janvier 2017) et Mobile (juillet 2017) dans les statistiques publicitaires de Media Focus a entraîné une augmentation significative de la part Internet dans le mix de médias. Depuis janvier 2018, on recueille également des données de recherche pour la Suisse romande (la recherche étant répartie comme suit: 85% DE/15% FR).

publikation img
Ce site utilise des cookies pour vous donner une expérience de navigation plus confortable. Plus d'informations
OK